Continuer à nous écouter où que vous soyez
Apple Store Google play
menu MENU
Votre dédicace a bien été enregistrée
Envoyer une dédicace

Dead dead demons dededede destruction

Critique de Dead dead demons dededede destruction

Partager :


Dead dead demons dededede destruction

            Dead dead demon’s dedededestruction, le dernier manga d’Inio Asano aux éditions Big KANA sorti le 7 octobre 2016. Un manga post-apocalyptique à la vision dérangeante mais tellement prenante.

 

Faisons le point sur ce manga :

Depuis 3 ans, le ciel de Tokyo est recouvert par un gigantesque vaisseau spatial extra-terrestre. Pourtant, aucune attaque de la part des extra-terrestres n’est recensée bien que les humains abattent, avec une facilité déconcertante, les petits vaisseaux qui sortent de temps en temps du ventre de l’immense engin…

Pendant ce temps, sur Terre, les deux amies Kadode et Ôran, comme la majorité des humains, ne prêtent plus attention à ce vaisseau et continuent à vivre leur vie. Mais ces 3 années de paix ont endormi la vigilance de l’Humanité… Elle ne remarque pas que « l’envahisseur » s’est infiltré au sein de sa population. Et il pourrait bientôt troubler leur paisible quotidien !

 

 

 

            Dès le début, on entre dans un univers sombre, dérangeant et très travaillé. Le dessin est extrêmement détaillé (notamment les décors et les trames), ce qui nous donne ce rendu sombre, qui impose un poids tout le long de l’histoire. Les perspectives sont souvent de biais, surtout dans les images importantes comme par exemple, la scène où nous voyons sur une double page le vaisseau extra-terrestre au-dessus de la ville penchée qui nous donne un rendu dérangeant. Et tout ceci nous donne le monde de Dead dead demon’s dedededestruction, un manga digne de son auteur. Il n’en reste pas moins qu’il y a beaucoup d’humour. C’est également un critique de notre façon de penser formatée par la société. Inio Asano s’inspire du tsunami en 2011 par les manifestations, la paranoïa et les médias. On ressent également comme une course à l’armement. Même si ce genre de manga n’est pas ma tasse de thé, on ne peut qu’apprécier celui-ci qui nous pousse à la réflexion.

 

Un chef d’œuvre qui ne plaira pas à tout le monde, mais que je vous conseille tout de même d’essayer. Et je suis certain que vous serez envouté.

 

Ryudoka

 

© 2016 Inio Asano – Big KANA

Site de l'éditeur: http://www.kana.fr/


Partager :




Sécurité du formulaire calcul : 5 + 8 =



Rechercher un article



Rétro-Podcast-Live
Actualités/Chroniques
Site radio créé avec Vestaradio. Vestaradio propose de créer une webradio facilement