[CHRONIQUE] Angolmois tome 3


25 juin 2020

               Nous revoilà pour le tome 3 d’Angolmois de Nanashiko Takagi éditée chez Meian. On ne parlera pas de l’édition l’ayant déjà fait dans la première chronique que je vous invite à lire ici. Je vous préviens que cette chronique spoilera. Bonne lecture.

 

2922_3.jpg (63 KB)

 

               Résumé : Afin de rendre la monnaie de leur pièce aux Mongols qui débarquent les uns après les autres à Tsushima, l'armée de l'île a lancé une attaque nocturne. Cependant, Fuheng Liu, le vice-maréchal de l'armée de conquête de l'est, un Jürchen, leur fait face avec une force prodigieuse. Jinzaburô et ses alliés se dressent face à l'adversité, mais des traitres se trouvent parmi eux…

 

 

               Après la contre-attaque nocturne menée par Jinzaburô, l’heure est à la fuite vers la capitale de l’autre côté de l’île. Les purificateurs partent également de leur côté. Malheureusement, la capitale a également été attaquée. On peut encore noter que notre héros, même s’il n’est pas lié à l’île d’une quelconque marnière, s’occupe des îliens comme si c’était des frères d’armes voir de la famille. Et l’on voit également que la princesse Teruhi commence à s’amouracher du guerrier. Très rapidement, l’ancien détenu gagne la confiance de tout le monde, alors que cela ne fait que deux jours à peine. Au final, Fuheng ne prend qu’une petite place dans ce tome, bien que l’on sente que nous le reverrons très rapidement. Même si l’on voit que Jinzaburô réfléchit à long terme et s’adapte rapidement aux nouvelles situations, comme la fabrication des Yaris et le passage de la forteresse de fortune, nous voyons également que les Mongols ne sont pas en reste. Survivre ne sera pas chose facile pour nos îliens. Voilà un tome qui se lit très rapidement, le rythme est très changeant, mais en restant dynamique.

 

               Bref, encore un très bon volume, le prochain nous promet encore beaucoup d’action. Rendez-vous pour la suite.  

Ryudoka

 

MEIAN : www.meian.fr