[CHRONIQUE] Baltzar tome 4


29 juin 2020

                Nous revoilà pour le tome 4 de Baltzar de Nakajima Michitsune éditée chez Meian. On ne parlera pas de l’édition l’ayant déjà fait dans la première chronique que je vous invite à lire ici. Je vous préviens que cette chronique spoilera. Bonne lecture.

 

2910_2.jpg (63 KB)

 

Résumé : Baltzar refuse la proposition du prince August et parvient à le convaincre de demander une alliance militaire avec WeiBen. En chemin vers l'endroit secret où l'entrevue avec le chef d'État-Major aura lieu, ils rencontrent avec surprise Liebknecht à bord de leur train. Ce dernier souhaite persuader les parlementaires du Baselland que l'armée de WeiBen a d'autres priorités à gérer, notamment avec leur occupation du Norden-Trade qui n'est pas du goût de leurs pays voisins...

  

 

               Dans ce cinquième tome, on se rend compte que les manigances politiques peuvent influer une guerre. Baltzar arrive à convaincre le deuxième prince : Reiner August Binkelfeld de rencontrer le chef de l’état-major du Weiben. Mais celui-ci fit attendre le prince le coupant du monde pendant trois jours, lui permettant ainsi de déclarer la guerre au Hoalbek. Il profite de l’ignorance d’August pour former l’alliance alors que son pays soutient déjà l’ennemi. Bref, un nœud difficile à démêler, comme toujours dans ce manga rien ne se joue avec la force, mais avec la stratégie. Baltzar tient néanmoins sa promesse de soutien au prince, il annonce les difficultés à celui-ci de regrouper une vraie armée tant qu’il ne sera pas sur le trône. Cependant, cela met en désavantage son pays lors de la discussion entre August et le chef d’état-major. Ceci prouve encore que Baltzar est un homme d’honneur tout de même, malgré ses régulières fourberies. Il va donc recruter six cadets afin de faire de la figuration lors de cette guerre. L’idée est simplement de montrer à l’ennemi l’alliance entre les deux pays. Dans ce tome, on se rend bien compte que Baltzar est entre deux chaises, l’allégeance à son pays, mais aussi son poste au Baselland. Tout ceci n’est pas prêt de se simplifier.

 

               Bref, un nouveau tome captivant. Comment vont s’en sortir nos cadets ? La réponse dans le prochain tome.

Ryudoka

 

Meian: https://www.meian-editions.fr