[CHRONIQUE] CHILIN'LIFE IN A DIFFERENT WORLD

06 septembre 2021 à 17h18

          Chilin’life in a different world de Akine Itomachi basé sur une histoire de Miya Kinojo et du design de Katagiri édité chez Meian. Quand on a un niveau 2 totalement cheaté.

 

Résumé : Alors qu’il n’était qu’un simple marchand, le jeune Banaza est soudain invoqué dans un autre monde en tant que candidat héros au « fort potentiel ». Cependant, il est rapidement recalé à cause de ses faibles aptitudes et se fait bannir dans une région éloignée… Alors qu’il survit de justesse à une attaque de monstre, il passe au niveau 2 et ses statistiques affichent soudain le symbole ∞ ! Un peu confus par ce changement, Banaza est toutefois bien résolu à continuer de mener une existence tranquille. C’est là qu’il fait la rencontre fatidique d’une fille démon nommée Fenrys…

 chillin_life_in_a_different_world_13085.jpg (239 KB)

          Autant le dire tout de suite Chilin’life in a different world ne sort pas spécialement du lot des isekaïs. Le héros n’est pas juste surpuissant, mais ses stats sont infinies, un roi démon menace le monde et on y retrouve tout ce qui se rapporte à jeu de rôle, guilde, etc. Mais ce qui m’a plu c’est le héros un peu naïf qui voit le bien chez tout le monde, peu importe sa race qu’il soit humain, demi-humain ou même démon. Il est même étonné et ne se rend pas compte de sa puissance. Ce côté, Banaza l’avait déjà dans son monde malgré les critiques et les on-dit. Et je vous avoue, j’aime ce personnage qui cherche juste à vivre sa vie tranquillement, j’espère que l’histoire arrivera vraiment à se démarquer par la suite, car j’ai pris beaucoup de plaisir à lire ce premier tome. Graphiquement, c’est assez classique, mais très beau, c’est bien rythmé et on ne souffre d’aucun manque lors de la lecture et les planches sont claires et agréables. C’est donc une lecture sympathique et je l’espère sortira du lot des isekaïs. Dans cette vague du genre, il n’est pas évident de sortir son épingle du jeu. Mais chilin’life in a different world pourrait vous surprendre.

          En bref, un isekaï qui a du potentiel et qui est très agréable à lire. Il plaira au fan du genre, à voir dans les prochains tomes

Ryudoka 

 MEIAN: www.meian-editions.fr

Voir aussi