[CHRONIQUE] GENESIS

19 avril 2022 à 00h14

           Genesis de Kouji Mori aux éditions Vega Dupuis, une découverte du monde préhistorique.

 genesis-vega-dupuis-annonce.jpg (1.41 MB)

         Taiga, jeune homme terne et timoré, voyage en Australie avec ses camarades étudiants en anthropologie. Alors qu’ils visitent une grotte, les 7 étudiants échappent de justesse à un effondrement. À la recherche d’une sortie, Taiga et ses amis se perdent dans une succession de paysage de plus en plus étrange. Lorsqu’ils découvrent des mammouths qui broutent paisiblement, ils doivent se rendre à l’évidence : ils ont franchi un passage vers un monde primitif !!!

 1639081439011_image.jpg (275 KB)

          Alors soyons clairs, le thème principal, où des personnes de notre époque se retrouvent dans la préhistoire, a déjà été vu maintes fois. Mais il semble que l’auteur du manga Genesis ait bien réfléchi à son scénario et nous envoie vers une voie intéressante. Et principalement à travers son personnage principal Taiga. Au départ, il est montré comme un personnage ne ressentant rien, une coquille vide, mais dès qu’il se retrouve devant les peintures rupestres, on voit les émotions naître en lui. D’ailleurs cet univers préhistorique va faire éveiller toute une suite de sentiments et d’émotions que le jeune homme n’avait jamais connue. Il semblerait que l’auteur veuille tourner son manga autour de cela, du moins pour le moment. Bien évidemment, ce qui va être également intéressant, c’est de voir comment le groupe de jeunes personnes va se débrouiller pour survivre face à ce monde hostile. Pour ceux qui connaissent Kouji Mori, ils ne seront pas surpris par le type de héros, car c’est le même genre que dans son précédent manga. Le découpage du manga est plutôt classique, les planches sont relativement claires, et nous immergent bien dans l’action. Pour ma part, je ne suis pas convaincu par la jaquette qui a été retravaillée par rapport à l’édition japonaise. Mais ne vous laissez pas abuser par cela, c’est un très bon manga.

 

          En bref, Genesis nous offre une immersion dans l’univers préhistorique fort sympathique, je ne peux que vous le conseiller.

 

Ryudoka

 

Voir aussi

[CHRONIQUE] LUCJA

[CHRONIQUE] LUCJA