[CHRONIQUE] KENGAN ASHURA TOME 3 ET 4

20 septembre 2021 à 18h00

                Nous revoilà pour les tomes 3 et 4 de Kengan Ashura de Daromeon au dessin et Sandrovich Yabako au scénario édité chez Meian. On ne parlera pas de l’édition l’ayant déjà fait dans la première chronique que je vous invite à lire ici. Je vous préviens que cette chronique spoilera. Je vous invite donc à lire ces excellents tomes disponibles notamment en abonnement ici. Bonne lecture.

  

 

Résumé : Si suffisamment de membres en font la demande et ont les moyens de payer les frais d’inscription, le président de l’association Kengan peut être contraint de remettre son titre en jeu. Les meilleurs combattants s’affrontent alors lors d’un tournoi sans merci pour faire de leur employeur le personnage le plus influent du Japon…

  

317_f.jpg (258 KB)

POUR VOUS ABONNER C'EST ICI  

                Les deux premiers tomes nous posaient les bases de cet univers violent. Nous rentrons maintenant bien plus dans le vif du sujet. Yamato Yamasha est à présent patron d’une grande entreprise, mais toujours sous le joug de Nogi Hideki. À cause de ce dernier, il se retrouve également endetté. Mais cela ne tracassera pas très longtemps le vieil homme faisant de plus en plus confiance à Tokita Ohma pour gagner les combats et le sortir d’affaire. On apprend que les grands patrons qui participent à ce tournoi utilisent de multiples moyens afin d’être sûrs de gagner. C’est un univers rempli de requins et nul doute que de nouvelles fourberies auront lieu dans ce récit impitoyable. Le passé de Tokita commence à se dévoiler, nous montrant une rancœur envers son maître. On ne sait pas encore tout, mais c’est agréable de voir l’histoire de ce protagoniste débuter vraiment dans le récit. Le scénario commence à se complexifier quelque peu, mais le combat reste tout de même à l’honneur, même s’ils sont un peu moins présents. Un univers qui s’enrichit sans non plus en être complexe.

                En bref, ces deux tomes donnent un coup de boost au scénario, un peu moins de combats. Mais nul doute qu’ils seront plus conséquents avec toujours plus de violence dans les prochains volumes.

Ryudoka

Meian: www.meian-editions.fr

Voir aussi

[CHRONIQUE] LUCJA

[CHRONIQUE] LUCJA