[CHRONIQUE] KINGDOM TOME 48


20 février 2021

                Nous revoilà pour le tome 48 de Kingdom de HARA Yasuhisa éditée chez Meian. On ne parlera pas de l’édition l’ayant déjà fait dans la première chronique que je vous invite à lire ici. Je vous préviens que cette chronique spoilera. Je vous invite donc à lire ces excellents tomes disponibles notamment en abonnement ici. Bonne lecture.

 

28081.jpg (83 KB)

 

Résumé du tome : Après avoir pris Retsubi, Ousen et son armée font route vers la cité de Gyou. Mais bien que le temps soit compté, ils s’attardent pour conquérir de nombreuses petites villes en chemin. Que cache cette étrange stratégie ? Quant à lui, Riboku a rendu visite à son roi avant de réunir ses troupes pour ce qui s’annonce d’ores et déjà comme la plus grande des guerres opposant Zhao à Qin… 

   

   

               Suite à la faiblesse de la ville fortifiée de Retsubi non défendable et qui devait permettre le réapprovisionnement de l’armée de Qin, le général Ousen décide de la quitter et de retourner le manque de nourriture à venir contre leurs ennemis. Il capture les villes autour de la cité fortifiée la plus imprenable de Zhao, Gyou, en envoyant tous les civiles vers cette forteresse imprenable. Ce tome va se concentrer sur la stratégie du grand général de Qin, mais également sur Mouten et Ouhon. Vu que ce sont les rivaux directs de Shin, il est normal de les mettre en avant même si l’on aimerait voir plus notre héros qui est un peu mis de côté depuis le tome 47. Et même si l’on sait qu’il est un peu bêta par moment, on aimerait qu’il commence à comprendre un minimum les stratégies même si Karyo Ten est là pour cela. Là où Ouhon et Mouten le dépassent clairement. Mais nul doute que l’unité Hi-Shin fera des éclats plus tard. Toujours est-il que les stratégies de Ousen sont audacieuses, il décide d’utiliser Mouten en appât et il faut dire que la tactique se retrouve payante. On a l’impression que Riboku est une marionnette face au général de Qin. Sans compter que le Roi de Zhao, sur le point de mourir, se fiche de son pays ce qui ne facilite pas la tâche de Riboku. L’avenir des deux pays se joue dans cette guerre, à la fin il ne restera plus que 6 pays en Chine.

  

               Bref, ce tome met vraiment en place le début de la guerre entre Qin et Zhao, entre Ousen et Riboku.

  

Ryudoka

  

MEIAN : https://www.meian-editions.fr/