[CHRONIQUE] KINGDOM TOME 56


04 mars 2021

                Nous revoilà pour le tome 56 de Kingdom de HARA Yasuhisa éditée chez Meian. On ne parlera pas de l’édition l’ayant déjà fait dans la première chronique que je vous invite à lire ici. Je vous préviens que cette chronique spoilera. Je vous invite donc à lire ces excellents tomes. Bonne lecture.

 

3084_3.jpg (220 KB)

 

Résumé du tome : Au matin du 15e jour, les troupes de Qin, affamées, lancent enfin l'assaut sur l'armée centrale de Zhao. Si Riboku se contente dans un premier temps de résister en attendant que l'armée d'Ousen s'épuise, l'arrivée d'un messager porteur de nouvelles de Gyou le pousse à revoir son attitude et à se montrer résolument plus agressif. Les deux camps s'engagent alors dans une féroce lutte pour la victoire.

 

 

               Suite au cliffhanger du dernier tome, Riboku apprend que les réserves de la ville de Gyou ont brûlés. Il décide de changer de tactique et de passer à l’attaque. Maintenant le temps compte également pour l’armée de Zhao. Les deux généraux sont terrifiants tant ils sont capables de voir des coups à l’avance, mais ce n’est pas justement le minimum pour des généraux. Mais cela reste totalement impressionnant. Se déroule devant nous une magistrale partie d’échecs. Il y a même un face-à-face entre Ousen et Riboku, aucun des deux ne laisse une ouverture. Chacun d’entre eux sait qu’il va gagner. Mais chose surprenante, Ousen demande à Riboku de le rejoindre ! Bien évidemment, ce dernier refuse, car les deux hommes sont bien trop différents. Mais on sait que tout se joue sur le  front droit de Qin. Avec le retour d’Ouhon on peut dire que les unités s’en retrouvent d’autant plus galvanisé. Là où Bananji a décidé de faire une retraite face à la férocité adverse, le général Gyôun veut se venger de la mort de son frère d’armes, le général Chôgaryû tué par Shin. Mais cette fois, c’est Ouhon malgré sa condition physique qui aura raison de cet adversaire. Cette nouvelle perte renforce l’armée de Qin qui fonce et traverse les lignes ennemies pour atteindre le côté droit de Riboku. Un enchaînement d’événements en faveur de Qin, mais Houken est quelque part, que va-t-il se passer ? La tension est à son comble.

  

               En bref, une avalanche d’action difficile de ne pas se jeter sur le tome suivant, rien n’est joué vite la suite !

  

Ryudoka

 

MEIAN : https://www.meian-editions.fr