[CHRONIQUE] KINGDOM TOME 58


06 mars 2021

                Nous revoilà pour le tome 58 de Kingdom de HARA Yasuhisa éditée chez Meian. On ne parlera pas de l’édition l’ayant déjà fait dans la première chronique que je vous invite à lire ici. Je vous préviens que cette chronique spoilera. Je vous invite donc à lire ces excellents tomes. Bonne lecture.

 

5192izMJqmL.jpg (50 KB)

 

Résumé du tome : Au 15e jour de la bataille des plaines de Shukai, la progression de l'unité Hi Shin vers Riboku est brutalement stoppée par l'arrivée inattendue du redoutable Houken. Bien qu'épuisé, affamé et blessé, Shin l'affronte en duel, et l'issue de leur affrontement pourrait bien être déterminant pour le conflit tout entier. Gyou tombera-t-elle aux mains de Qin ? Et qui remportera cette terrible guerre dont les racines remontent à l'armée de la coalition ?!

 

  

               La suite du combat du combat entre Houken et Shin, comment ne pas se jeter sur ce tome ?! Heureusement, Meian sort les Kingdom par lot de 4 mangas, sinon l’attente aurait été incroyablement dure. Mais ça ne va pas durer car Meian a réussi à rattraper les tomes au Japon qui sont actuellement à 60 en à peine deux ans et demi, un sprint incroyable qui a commencé le 13 septembre 2018. Merci donc à vous Meian d’avoir su écouter les lecteurs qui réclamaient depuis des années cette œuvre. À savoir comment cela va sortir à présent, probablement que nous aurons les deux derniers tomes et nous reviendrons à des sorties plus classiques, il sera plus dur pour nous d’endurer l’attente. Mais revenons sur le combat entre le bushin et notre héros, deux façons de voir la voie guerrière et l’avenir s’opposent. Une voie plus solitaire et une plus proche du nekketsu classique, la force de ses amis et ses rencontres. Shin en bave clairement, mais un moment notre héros brise la lance de Houken. Pour moi, c’est un symbole important, il détruit le moyen du bushin de tracer sa voie avec son héritage d’Ouki. Et l’impensable arrive, notre héros bat et tue ce colosse. Certainement, le meilleur combat depuis le début du manga. Mais Shin meurt et nous arrivons dans une partie plus magique, si l’on peut dire. Pour la première fois dans le manga, Kyoukai, par une technique interdite, permet de ramener notre jeune capitaine à la vie. J’avoue avoir été surpris, d’une, de voir Shin mourir et de deux, voir la technique interdite. Mais quel plaisir de voir certains disparus et proche de l’unité Hi-shin. La mort d’Houken sonne le glas de l’armée de Zhao, Riboku décide de fuir et d’essayer de sauver Gyou, mais malheureusement c’était déjà trop tard, le général de Zhao fuit encore. L’armée de Qin subit tout de même un revers malgré cette victoire. Ils n’ont plus de vivre, mais Ousen a une idée. Est-ce que cela vient du côté de Yôtanwa ? Réponse dans le prochain volume.    

 

               Pour conclure, une victoire difficile pour l’armée de Qin. Mais rien n’est joué, Riboku va revenir sans aucun doute, rendez-vous au prochain au tome.

 

Ryudoka

 

MEIAN : https://www.meian-editions.fr