[CHRONIQUE] KINGDOM TOME 59

08 septembre 2021 à 18h00

            Nous revoilà pour le tome 59 de Kingdom de HARA Yasuhisa éditée chez Meian. On ne parlera pas de l’édition l’ayant déjà fait dans la première chronique que je vous invite à lire ici. Je vous préviens que cette chronique spoilera. Je vous invite donc à lire ces excellents tomes disponibles notamment en abonnement ici. Bonne lecture.

 

Résumé : Après d’âpres combats dans les plaines de Shukai, l’armée de Qin est parvenue à s’emparer de l’imprenable Gyou, place-forte cruciale de Zhao. Mais la liesse est de courte durée, car les hommes d’Ousen sont à court de vivres, et leurs adversaires se tiennent prêts à détruire tout convoi qui tenterait de les ravitailler. Malgré les souffrances que Shin et ses frères d’armes ont déjà endurées, ils ne sont pas encore au bout de leurs peines… À moins, bien sûr, que le brillant général Ousen ait déjà tout prévu.

 3181.jpg (724 KB)

                Quatorze volumes c’est le nombre de livres qui compose cet arc. C’est dans le tome 46 que le général Ousen partait conquérir Zhao. L’auteur nous annonce qu’il essayera à l’avenir de moins trainer en longueur. Et pourtant que de rebondissements, ces quatorze tomes ont été intenses ! Et enfin, Shin devient général, à juste titre aux vues de ses exploits. Jusqu’à la fin, on ne savait pas quelle armée allait gagner. Mais Ousen a prouvé qu’il était un très grand tacticien prévoyant avant même le début de cette guerre comment elle allait se terminer. D’après mes recherches, ce n’est vraiment qu’à ce moment qu’on entend parler de Shin ou Li Xing historiquement parlant. Tout ceci pour vous dire que malgré sa longueur, cet arc fut passionnant ! La deuxième partie du tome se consacre plus sur Riboku et Zhao qui vont faire face à un sacré chamboulement. Cette partie est extrêmement intéressante. On a du mal à imaginer Zhao se sortir des griffes de Qin. Même vers la fin de ce volume Riboku perd espoir, ce qui n’engage rien de bon connaissant les qualités militaires de l’homme.

                En bref, un tome toujours aussi passionnant, la fin de l’arc le plus long (du moins pour le moment) de la saga rendez-vous pour le prochain volume.

Ryudoka

 MEIAN: www.meian-editions.fr

Voir aussi