[CHRONIQUE] LUCJA

16 octobre 2021 à 13h23

Lucja de Coji Inada édité chez Vega - Dupuis. Une rencontre entre le steampunk et le médiéval dans la Pologne du XVème siècle.

 

 

Résumé : Pologne, XVe siècle. Terre de chevaliers, d’acier et de vapeur où dominent des guerriers équipés d’armures dont la technologie de pointe repose sur l’utilisation de la puissance de la vapeur appliquée à l’art du combat ! Ces chevaliers se livrent une lutte sans merci pour le titre de roi-chevalier, symbole de gloire et de toute puissance. Dans ce chaos émerge une jeune fille, Lucja, participant à ce concours avec pour seule arme la puissance de la vapeur… à coup de poing !

  

le_manga_lucja_a_story_of_steam_and_steel_aux_editions_vega-dupuis_13901.jpg (95 KB)

 

            Pour le moment, on ne peut pas dire grand-chose sur ce premier tome qui est plus une mise en situation de l’histoire et de l’univers. Petite note personnelle, je n’ai pu m’empêcher de faire le rapprochement entre Lucja et Gally (du manga Gunnm), à cause de ses bras à vapeur et de sa coupe de cheveux. Mais pas seulement, j’ai également fait un rapprochement entrer Lucy et Winry Rockbell (du manga Fullmetal Alchemist) probablement dû au fait qu’elle soit blonde aux cheveux longs, qu’elles portent un bandana et quel travaille dans la « mécanique » toutes les deux. Pour le moment, on suit notre héroïne accompagnée de Wojciech un homme assez mystérieux, elle participe au tournoi pour devenir Roi-chevalier. Mais son véritable but n’est pas encore dévoilé, on ne fait que les suivre. On sait seulement que son armure est hors norme ce qui lui permet de combattre qu’avec ses points. Reste que la lecture est plaisante et l’on se prend à dévorer ce premier tome. Graphiquement, c’est très beau, il y a beaucoup de décors, les traits du visage sont très travaillés. Le découpage, qui s’adapte bien au récit, est moderne et dynamique. On ne ressent aucun manque à l’histoire.

 

            En bref, pour le moment c’est une histoire qui débute bien et qui est plaisante à lire, à voir ce que ça donnera à l’avenir.

 

Ryudoka

 

SITE DE VEGA : https://www.vega-dupuis.com

Voir aussi