[CHRONIQUE] MASAMUNE KUN'S REVENGE TOME 1 ET 2


14 février 2021

          Masamune kun’s revenge, est une œuvre originale de Hazuki Takeoka, et dessinée par Tiv une artiste coréenne, en une série en 11 volumes (10 volumes et un one shot qui sert d’épilogue). Hazuki Takaoka est une scénariste de manga et de Light Novel, qui travaille dans le milieu depuis le début des années 2000. Malheureusement, aucunes œuvres de sa création ne sont arrivées sur le marché français à par le titre que nous chroniquons aujourd’hui. Tiv est une artiste coréenne avec un trait très fin, kawaii et qui a travaillé sur une douzaine de Light Novel à ce jour ainsi que sur 6 mangas non publiés en France.

 

Masamune_Vol1.PNG (881 KB)

 

          Masamune-kun’s revenge a été prépublié dans le Monthly Comics Rex entre le 27 octobre 2012 et le 27 juin 2018. Le bandeau entourant le 1er volume nous fait savoir que la série entière s’est vendue à plus de 2 Millions d’exemplaires, ce qui est un bon succès et qui permit son adaptation en animé, diffusé sur Crunchyroll en simulcast en 2017. C’est la maison d’édition Meian ( Kingdom ) qui nous permet de découvrir cette œuvre comico-romantico-lycéenne, et ce dans de très bonnes conditions. Nous y reviendrons après.

Résumé : Huit ans après avoir été rejeté et surnommé " Pieds-de-cochons " par Aki Adagaki, Masamune est de retour pour se venger. Méconnaissable grâce à son régime extraordinaire et son nouveau nom de famille, le désormais " bogosse " n'a qu'un seul but : faire craquer Aki pour finalement la rejeter " de la manière la plus jouissive possible. " Nom du plan : " Dead or Love ". Le mènera-t-il à exécution ?

 

Masamune_Vol2.PNG (853 KB)

 

          Voilà un résumé qui met bien la pression au personnage principal Masamune, qui pour arriver à ses fins a reçu un entrainement sévère de son grand-père maternel pour perdre tous les kilos en trop et devenir le beau gosse du lycée. Arrivé en classe, il ne se doutait pas qu’il allait vite retrouver son ennemie… Oui mais voilà, celle-ci est la reine du lycée et rejette systématiquement les demandes de ses camarades de classes en les maltraitant et leur donnant à chaque fois, des surnoms odieux… Attention au revers de la médaille AkiMasamune lui va devoir faire attention de ne pas dévoiler son jeu, mais une personne de l’entourage d’Aki semble vouloir lui donner quelques points d’avance… Pourquoi ? Le manga Masamune-Kun’s revenge ne révolutionne pas le genre des comédies romantiques lycéennes, mais de par le succès de la série télé en simulcast et de son succès au Japon, elle se permet une vraie visibilité devant d’autres titres. Cela n’enlève pas le charme du trait de la manga-ka « Tiv » qui offre à ses personnages une vraie douceur et kawaii attitude, voir Moe comme la mère de Masamune qui a 42 ans, ressemble à une enfant de 5 ans... Y a pas plus Moe ! Ce premier tome sert à la présentation des personnages principaux, leurs traits de caractères, les chapitres ne sont pas d’une originalité folle, mais sert le propos tout en réservant quelques surprises avec de nouveaux personnages dès le tome 2 qui vont mettre à mal le plan de Masamune. Cela donne l’auteur la possibilité de créer autour de son héros un joyeux groupe de jeunes filles toutes magnifiques. Le manga pourrait être un Harem manga mais en réalité, il est plus profond qu’il n’y parait. En effet, il traite, même de manière superficielle, du BODYSHAMING (la honte de son corps et des rejets à l’école dù au surpoids). Le fait que ce manga traite cela plutôt avec légèreté permet de ne pas alourdir le propos même si par moment les flashbacks montrent la perversité qui peut en découler. L’éditeur Meian vous propose pour sa sortie les 2 premiers tomes. Les illustrations signée Tiv pour les couvertures sont vraiment belles, avec un gaufrage brillant sur le titre du manga. Le premier tome possède 3 pages en couleur pour son introduction qui sont proches de celles d’une illustration (très épurées mais encore une fois c’est le style de tiv qui ressort) et non d’une mise en couleur façon comics. La typologie est claire et la traduction/adaptation de Vincent Marcantognini est soigné, tandis que le papier plutôt épais et assez blanc permet une vraie lisibilité du dessin. 

          Masamune-kun’s revenge est donc un titre fort dans le catalogue de Meian qui s’étoffe de plus en plus, offrant des genres différents, du shonen puissant à des titres plus mainstream mais plaisant à lire comme ce manga qui en fait définitivement parti, et offrant au passage un message positif pour les personnes touchées par le bodyshaming.

Découvrez les 2 premiers tomes dès aujourd’hui, les volumes 3 et 4 eux sortiront le 24 Mars.

 

YOTA

MEIAN : https://www.meian-editions.fr