[CHRONIQUE] THE UNWANTED UNDEAD ADVENTURER

23 septembre 2021 à 18h00

                Nous revoilà pour le tome 2 et 4 de The Unwanted Undead Adventurer de Haiji Nakasone au dessin, Yu Okano au scénario et au charadesign de Jaian édité chez Meian. On ne parlera pas de l’édition l’ayant déjà fait dans la première chronique que je vous invite à lire ici. Je vous préviens que cette chronique spoilera. Bonne lecture.

  

le_manga_the_unwanted_undead_adventurer_aux_editions_meian_13012.jpg (116 KB)

 

Résumé : Après s’être fait dévorer par un Dragon dans un donjon, Lendt se réveille sous la forme d’un démon Squelette. Ayant bénéficié de l’« évolution substantielle », capacité qu’ont les monstres à évoluer, il possède désormais un corps de Goule. Il décide de retourner à l’endroit où ce Dragon était apparu, quand soudain, le piège d’un cercle magique se déclenche et le téléporte dans un lieu inconnu. C’est là, au plus profond du donjon de la Lune d’Eau, que le boss apparaît. Malgré sa grande expérience en tant qu’aventurier et ses capacités de Goule, Lendt arrivera-t-il à bout de ce Squelette géant, un monstre de haut niveau qui se nourrit de l’énergie du donjon ? Alors qu’il se donne corps et âme contre ce boss, Lendt subit un nouveau bouleversement…

 

3029.jpg (79 KB)

  

               Nous revoyons Lendt dans sa quête pour redevenir humain. Mais il souhaite également sécuriser le donjon qui a vu sa fin et sa renaissance en mort-vivant. Accompagné par Lorris, un cuisinier qui s’est lancé dans les donjons pour rembourser ses dettes, il compte bien cartographier cette nouvelle zone inconnue. Malheureusement, il va tomber sur un problème de taille et c’est peu dire : un squelette géant. Suite à ce combat, qui ne durera pas longtemps, notre héros sent un instinct sanguinaire irrépressible le pousser à manger de la chair humaine et va le faire évoluer à un nouveau stade : le Shi-ki, une sorte de sous-vampire. La suite du tome menant à un cliffhanger terrible. Lorraine continue ardemment ses recherches et semble dévouée à Lendt, se laissant mordre tout de même, et le frère de Lina qui fait son apparition. Un volume qui va fortement enrichir l’intrigue principale. Le désir de notre héros le menant vers la future évolution certaine d’un vampire. Avec un dessin toujours aussi soigné, l’aventure nous est narrée avec minutie. Aucun détail ne nous échappe. Une suite de qualité pour un premier tome déjà prometteur.

En bref, c’est une confirmation, Meian nous offre un manga d’aventure de qualité. À suivre de toute urgence.

Ryudoka

Meian: https://www.meian-editions.fr/

Voir aussi

[CHRONIQUE] LUCJA

[CHRONIQUE] LUCJA