Kurosavoir: Friedrich Nietzsche, Ainsi parlait Zarathoustra 


16 novembre 2019

               Kurokawa nous offre une nouvelle collection nommée Kurosavoir. Il s’agit de manga de vulgarisation pour expliquer des concepts parfois bien compliqués. Nous avons reçu les quatre premiers de cette série, alors est-ce que le challenge est réussi ou pas ?

 

annonce-kuro-savoir.jpg (192 KB)

 

                Voici le quatrième et dernier tome que nous allons traiter « Friedrich Nietzsche, Ainsi parlait Zarathoustra » de Ichirô Horie et Aki Jûjô :

 

Résumé : « Je veux gagner ! Être le plus fort ! Devenir le meilleur joueur de foot au monde ! » Tel était le rêve d’un jeune garçon passionné de football. Mais la réalité est loin de correspondre à ses attentes. Frustré, il fait alors la rencontre d’un mystérieux vieillard. Le garçon se laisse entraîner par ses paroles, et finit par saisir les grandes lignes de la vie.

 

9782368528792ORI.jpg (56 KB)

 

                Quoi de mieux qu’un jeune garçon jouant au foot et voulant devenir le meilleur pour expliquer ce concept. Même s’il y a quelques raccourcis faciles, rappelons que c’est de la vulgarisation, le principal de l’idée est là et la compréhension avec facilité va de pair. J’ai beaucoup aimé ce manga, car il nous explique comment endurer et traverser les épreuves de la vie. Un encouragement peut-être idéaliste, mais je trouve que l’histoire est vraiment bien faite. Côté dessin là par contre on ne peut pas dire grand-chose. Le découpage est classique, mais fait clairement le travail. J’ai beaucoup aimé le chara design avec beaucoup de cases claires ce qui rend la lecture plus facile. Il faut dire que nous n’avons pas beaucoup de décors, mais cela ne m’a absolument pas choqué.

 

En bref, j’ai beaucoup aimé ce tome, malgré que je n’aime pas le foot. J’ai trouvé la vulgarisation pertinente. Forcément, je ne peux que vous le conseiller.

 

                Pour conclure, je trouve que Kurokawa a eu une excellente idée, et nous montre qu’au même titre qu’une série ou un film, le manga peut apporter beaucoup à ses lecteurs. L’édition est sympathique sans en faire des caisses, mais rend uniforme la collection. Petit défaut pour ma part j’aurai aimé voir le nom des mangakas sur la couverture. Je ne peux que vous conseiller de lire ces mangas qui vous ouvriront une fenêtre vers beaucoup d’autres livres.

 

Ryudoka

 

Kurokawa:https://www.kurokawa.fr/

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article