Kursavoir: Karl Marx, Le capital


16 novembre 2019

                Kurokawa nous offre une nouvelle collection nommée Kurosavoir. Il s’agit de manga de vulgarisation pour expliquer des concepts parfois bien compliqués. Nous avons reçu les quatre premiers de cette série, alors est-ce que le challenge est réussi ou pas ?

 

annonce-kuro-savoir.jpg (192 KB)

 

                Voici le premier tome que nous allons traiter « Karl Marx, Le capital » de Hiromi Iwashita :

 

Résumé : Angleterre, XIXe siècle. Dans un petit village au paysage bucolique, un triangle amoureux se forme entre les jeunes Roy, Oscar et Claire. Mais la petite fabrique créée par Roy, qui se développe en même temps que le capitalisme, provoque une véritable tempête…

 

9782368528785.jpg (175 KB)

 

                Sur ce premier volume, j’ai trouvé parfois un peu complexe la vulgarisation, même si je pense que cela reste abordable, je pense, pour un adolescent. Karl Marx expliquait que la classe ouvrière n’était au final pas libre, mais bien les esclaves du système capitaliste, subissant toujours plus d’injustice. C’est parfaitement retranscrit, tout en sachant que le concept de base est très austère il n’était pas facile de rendre cela compréhensible au plus grand nombre. L’histoire nous porte au 19e siècle en Angleterre où vengeance, romance, et donc capitalisme vont s’entremêler. Le scénario est bien travaillé même si comme je le disais plus haut, il faudra un peu d’attention pour bien comprendre. Graphiquement, c’est juste magnifique le style est soigné et très agréable à lire. Le découpage est classique et maitrisé, beaucoup de cases claires permettant de faciliter la lecture. Une réussite pour ma part je trouve qu’il est même important de lire ce manga afin de comprendre notre système actuel.

 

                En bref, je ne peux que vous conseiller de lire ce manga. Un grand merci à Kurokawa pour cette nouvelle collection.

  

Ryudoka

Kurokawa:https://www.kurokawa.fr/

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article